Triste jour

Yves St-Laurent est parti…

Je suis triste.

hommage yves saint laurent

Le coach de mes études

Lorsque j’étais ado, il faisait parti du trio qui m’accompagnait tous les matins au lycée et à tous mes examens.

Si Christian Lacroix était là pour sa maîtrise des couleurs, de l’abondance et de la joie de vivre de la création,
que Jean-Paul Gaultier me soufflait dans l’oreille de regarder le monde autrement pour en trouver des beautés inattendues,
Yves St-Laurent
était indiscutablement celui qui me guidait, me faisait épurer mes lignes, peaufiner la construction de mes vêtements, me montrait qu’au delà des considérations chromatiques le noir était bel et bien une couleur, etc…

A 14 ans, je demandais à ma mère de m’aider à me confectionner un ensemble pantalon de costume et un gilet d’homme. A 20 ans, mon sujet de stylisme au BTS avait été sur la création d’une ligne de vêtements « noirs » : grâce à St-Laurent, je n’étais pas perdue dans ce vaste sujet.

Pas groupie-hystérique… juste infiniment admirative de son travail.

Si je dois résumer ce qui m’a poussé à être styliste en une seule image, ce serait celle du smoking par Newton :
smocking YSL par Newton

A plusieurs occasions, j’ai eu l’immense honneur de rencontrer d’anciennes « petites mains » ayant travaillé pour lui… toutes témoignent de la gentillesse de « Monsieur » et du respect qu’il portait à toutes ses employées. La fermeture de la maison Haute-couture a d’ailleurs été terrible pour ces femmes : professionnellement mais aussi affectivement… Yves St-Laurent c’était aussi un humain dans le milieu de la Mode.

Dormez-bien immortel Monsieur… loin des tourments de la création !

PS : Yves-St-Laurent vit toujours à travers ses créations… plus d’infos ici.

Sonia

Bonjour, je m’appelle Sonia, graphiste & créatrice de faire-part. Bienvenue sur le blog de ma boutique artisanale de faire part original imprimé sur papier recyclé.

Cet article a 1 commentaire

  1. C’est un joli billet emprunt d’émotions…

Les commentaires sont fermés.

×
×

Panier