Le nom du bébé !

Alors que je dois rédiger la présentation de mon projet pour faire un beau dossier très clair et qui fait envie, se pose ? moi le problème du nom de la boutique.

Aussi loin que je me souvienne de mon parcours professionnel j’ai toujours cherché des noms ( pour un site, un blog, un studio graphique…) et je crois ne pas être très performante pour cela finalement.

Même quand nous avons recueilli notre chat lui trouver un nom a été compliqué… on avait bien « le chat » mais ça ne me convenait pas… au final on a trouvé un nom qui nous plait toujours 6 ans après, heureusement !

Pendant ma grossesse le choix du prénom de notre fille était aussi une grande source d’inquiétude. Envie d’originalité… oui mais bon la pauvre ‘faudrait pas qu’elle se traine un boulet pendant toute sa vie… et finalement on a choisi le prénom qui avait été évoqué au tout début de notre relation (? l’époque où on ne pensait pas que l’on pourrait avoir un enfant ensemble)… ça s’est imposé comme une évidence et je suis très heureuse d’avoir fait ce choix… certains vous diront que, franchement, on aurait pu faire plus simple mais nous on aime et c’est ce qui compte.

Concernant ma boutique en ligne de faire-parts nous sommes en plein remue-méninges.
On a épluché des conseils ici et ailleurs et finalement même en ayant la méthode ce n’est pas un exercice facile…d’autant plus sur le web.

Bref nous connaissant ça va nous apparaître assez soudainement et finalement ce sera le coup de foudre et nous serons contents… mais d’ici-l? on a pas fini d’avoir mal au crâne !

Le nom de votre entreprise, ça a été une évidence ou le fruit d’une lonnnngue réflexion?

P.S. Ah oui! au fait pour vous montrer que l’on aime faire dans la simplicité : le chat s’appelle Sakou et la fillette Loreleï (se prononce lo-reu-laï pour ceux qui ne connaissent pas)… vous voyez le genre de la maison, quand je vous dis que l’on est du genre compliqué!
;)

Sonia

Bonjour, je m’appelle Sonia, graphiste & créatrice de faire-part. Bienvenue sur le blog de ma boutique artisanale de faire part original imprimé sur papier recyclé.

Cet article a 8 commentaires

  1. so'''

    Je te rassure je découvre tout cela aussi car même si je bossais en freelance jusqu’à présent, créer son entreprise c’est nettement plus de paperasses.

    Quant au prénom de notre fille, je pense en effet qu’elle aura pas mal de succès en Allemagne… en plus elle a une sacrée chevelure (déjà à 2 ans !!!).
    ;)

    merci pour le conseil sur le .eu … c’est intéressant je vais en parler avec mon conseiller-web : Rémy !

  2. Julien

    Joli blog et projet tout à fait intéressant. Vu de mon perchoir de ‘tit fonctionnaire ca me semble parfois ésotérique mais j’apprends, içi et chez Mathilde!

    Très, très chouette prénom pour ta fille! Bon, je ne dis pas ça uniquement à cause de mon côté germanophile prononcé mais si un jour Loreleï va faire une année Erasmus en Allemagne rhénane, je ne me fais pas de souci pour sa popularité :)

    Pour le nom de domaine il reste des oppotunités intéressantes en .eu . A creuser…

  3. so'''

    ‘dette > c’est vrai que trouver un nom de domaine dispo ça devient franchement difficile… en gros il faut inventer le mot en question car tous ceux qui existent (dans la vraie vie) sont déjà pris.

    T’inquiètes pour le mail, j’imagine bien que tu as des tas de choses à faire…y’a pas d’soucis ! ;)

  4. 'dette

    il y a un frein majeur à la création du nom : la disponibilité du nom de domaine en .fr .com … perso quand je pensais avoir trouvé, ça coinçait toujours à ce niveau là.

    (sinon je ne t’oublie pas, je te fais un petit mot cette semaine :) )

  5. so'''

    Benoît > je préfère aussi prendre le temps de la réflexion car après c’est trop difficile de faire marche arrière… même si j’aurai aimé que le blog puisse avoir le même nom que la marque !

    Jayyy > Merci pour l’adresse je ne connaissais pas. ;)
    C’est vrai que trouver un nom de domaine est un exercice qui a ses particularités.

    Il faut aussi que je garde à l’esprit que je m’adresse à des couples qui cherchent des faire-parts « papier ».. donc des personnes qui peuvent faire cette démarche sur le web car c’est une méthode rapide et efficace pour ce type de produits, mais qui ne sont pas forcément « geek ». Je pense que cela m’impose d’avoir un nom qui se retient bien et qui est clair.
    En même temps je n’ai pas très envie de faire figurer le mot « faire-part » car :
    – tapez « faire-part » dans Google et vous verrez le nombre incalculable de site qui utilise ce mot avec d’autres adjectifs… sincèrement moi qui est détaillé l’offre existante il arrive un moment on ne les différencie plus.
    – mon offre évoluera et il y aura d’autres produits qui accompagneront les faire-parts.

    J’ai quelques pistes que je murie (avec l’aide de mon inséparable) plus sur ce qu’illustre les cartes, ou sur mon rôle dans cette histoire…
    ;)

  6. Jayyy

    Pour ma part j’ai tendance à piocher dans la mythologie ou les noms d’animaux (mon dernier projet avait pour nom de code « Geomys », classification d’une souris), il y a tellement de noms à piocher dans tout un tas de thèmes.
    Le problème c’est que nous parlons web, donc nom de domaine. La sémantique est-elle nécessaire? D’une part, non: de nombreux services qui marchent bien possèdent un nom qui n’a (quasiment) rien à voir avec le service: je pense à Kayuko.com, Netvibes.com, Exalead, Stumbler Upon, FlickR, Google, Delicious, Yahoo, etc.
    D’autre part, il y a les noms de domaines sémantiques, je pense à Quiestlemoinscher que vient de relancer Leclerc, Kelkoo, Monsieur Prix, Hardware.fr, Vozavi, Myspace ou encore ConseilsMarketing que tu cites ici.
    Au fond (et je pense que je ne vais rien t’apprendre là), l’idée est d’avoir un nom qui marque, facile à retenir, et selon le contexte, il y a des évidences, mais aussi de longues réflexions.
    Il ne faut pas oublier non plus qu’un nom de domaine qui contient les bons mots clés favorise le référencement (il me semble)!

  7. benoit

    Je dois faire partie de ceux qui trouve important de choisir le bon nom, en tout cas, celui qui a le plus de sens à mes yeux, mais si je dois ensuite m’expliquer sur mon choix (pour que finalement, on me dise que ce n’est pas le plus mauvais choix … :o))))

    Pour mon concept, j’ai pris le temps de le trouver, mais pour le reste à l’interieur du concept, je ne m’attarde plus trop.

    Pour les enfants aussi, je me suis pris la tête.

Les commentaires sont fermés.