Et hop ! On passe à la vitesse supérieure !

Il est vrai que depuis Jeudi, quand même, j’aurais pu trouver le temps de vous écrire un petit billet… mais c’était famille-famille et avec la 1ère crise d’ado de ma bibiche de 2 ans 1/2… ce nétait pas de tout repos !

Enfin bref, me revoici donc pour vous raconter un peu où en sont les choses.

Jeudi, donc, j’ai rencontré Coopaname ( depuis le temps que je vous en parle de ce rendez-vous) et j’ai donc eu un premier entretien avec la très accueillante et très pédagogue Hélène.

J’avais peur de m’entendre dire que mon projet ne collait pas avec le fonctionnement de la CAE, et en fait… benh non, ? priori ça peut le faire !
Reste ? intégrer quelques contraintes de fonctionnement… contraintes qui sont loin d’être insurmontables, et je pourrai démarrer mon activité via leur structure.

Exit donc pour moi les demandes d’aides et autres démarches administratives (enregistrement, etc…) car la structure qui va recevoir mon activité existe déj? .
Attention, il n’est pas question de ne rien faire non plus, je reste l’entrepreneuse et il me revient de veiller au bon déroulement de mon projet…faut pas abuser non plus ! ;)
En revanche je peux désormais me consacrer ? mon produit et ? mes clients.

Planning donc des semaines ? venir :

  1. Préciser le nom de la marque (on affine, on affine…)
  2. Emmener ma fille chez ses grands-parents (comme je n’ai plus de mode garde pour Août cela fait donc partie intégrante du planning-pro !)
  3. Affiner mon plan de collection (et oui je parle encore comme une styliste et j’organise ma gamme comme une ligne de prêt-? -porter !)
  4. Faire la création des modèles (une petite douzaine pour commencer…)
  5. Et rédiger un petit brief pour les artistes et graphistes que je vais contacter.

Voil? pour les news…

J’encourage ceux qui souhaitent créer leur activité en partant de zéro ? se renseigner sur le principe de la Coopérative d’Activités et d’Emplois (CAE…comme Coopaname sur Paris) et ? se rendre sur le site de l’AVISE pour consulter la brochure téléchargeable sur le sujet.

Cette formule ne convient pas ? toutes les activités mais selon votre projet cela peut vous aider…n’omettez pas cette piste

(conseil de So »’ ) ;)

Sonia

Bonjour, je m’appelle Sonia, graphiste & créatrice de faire-part. Bienvenue sur le blog de ma boutique artisanale de faire part original imprimé sur papier recyclé.

Cet article a 7 commentaires

  1. so'''

    Salut Julie,
    Pour être exact je me colle les doigts à ma palette graphique dès Lundi. Cette semaine je suis en Bretagne pour un larguage de bébé chez papy-mamie tout en douceur. ;)
    Je reviens donc la semaine prochaine à Paris pour une phase de boulot intensive.
    J’espère que de ton coté l’été se passe comme tu le souhaites… à bientôt ;)

  2. julie

    Coucou,
    alors cette période de création, ça se passe bien ? tu t’éclate j’espère ? En tout cas je souhaite que oui et je suis impatiente de voir les résultats. Bon courage et bon été (de boulot) !

    Biz

  3. so'''

    Reflexvital > Désolée ton comm’ était passé en spam et je ne m’en suis aperçue qu’aujourd’hui.

    Comme je l’avais expliqué dans le billet ci-dessous, le faire-part est un produit qui me correspond bien.
    https://www.kardamome.fr/des-mariages-des-naissances-et-moi-et-moi-et-moi/

    Je suis très naturellement passée de styliste ? graphiste-textile puis ? graphiste-papier… si le produit est différent, la méthode de travail et les compétences sont les mêmes.

    Les graphiste travaillent rarement sur un seul support. Il en est de même lorsque l’on est styliste.

    Tout cela relève des arts appliqués et seuls les contraintes diffèrent… la démarche, elle, est souvent semblable.

    Pour moi, c’est la même approche qu’il s’agisse de créer une collection de vêtements, de bijoux, d’accessoires, d’objets ou de faire-parts.
    Seul de cahier des charges change… et ç? il suffit juste de s’y adapter.

    Dans un prochain billet je reviendrai plus en détail sur les spécificités de ma gamme de produits… il sera alors sans doute plus évident de comprendre pourquoi le faire-part succède tout naturellement ? mon parcours de styliste. ;)

  4. so'''

    Merci Frédéric. Les vacances ce sera pour début Septembre… bien que pouvoir me concentrer uniquement sur mon projet en ce début Aout sans avoir à m’occuper de ma nénette, ça va déjà être des demi-vacances ! ;)
    … en plus pour faire la créa (ce qui est la partie la plus agréable de la conception du projet) : quel bonheur !
    …bon, ceux qui me connaissent savent qu’il va me falloir 2 jours avant d’arrêter de chouiner que ma fille me manque… mais bon, ça va être bien quand même . ;)

    Benoît > je ne t’oublie pas et te répond par mail. ;)

  5. Frédéric

    J’ai hâte de suivre les prochaines étapes…bon travail, bonnes recherches, bon courage et bon mois d’août…pas de vacances alors?

  6. reflexvital

    Qd même, je me demande toujours pourquoi les faire-parts ? Comment, et surtout pourquoi passe-t-on de styliste aux faire parts ?

  7. benoit

    Ca à l’air plutôt sympa comme approche… maintenant, il faut que je lise un peu plus en profondeur… Bon conseil en tout cas !

Les commentaires sont fermés.